yeux d'une femme de couleur noisette

Le guide complet pour pratiquer l’EMDR soi-même depuis chez soi

L’EMDR est une technique de traitement qui peut aider les gens à libérer de vieux souvenirs, des pensées ou encore des sentiments à l’origine de mal-être au quotidien ou de détresse. Cette technique est généralement utilisée en thérapie ou dans des situations de traumatisme mais il est désormais possible de d’utiliser cette technique soi-même depuis chez soi.

Qu’est-ce que l’EMDR ?

EMDR signifie Eye Movement Desensitization and Reprocessing, en français : Désensibilisation et retraitement par mouvements oculaires . La thérapie dite EMDR est une forme de psychothérapie qui s’est avérée très efficace dans le traitement de traumatismes et autres troubles liés à la mémoire. Elle permet d’aider les personnes atteintes de différents troubles, et notamment de guérir les troubles liées au stress post-traumatique.

Cette thérapie implique une série de mouvements oculaires rapides ainsi que l’utilisation du toucher et de certains sons pour recréer un espace rassurant. La personne qui engage cette thérapie est généralement confortablement allongée et un appareil va suivre ses mouvements oculaires. L’objectif des séances d’EMDR déclencher des souvenirs associés à un événement traumatisant, puis de le traiter afin que ce dernier ne représente plus un traumatisme pour le patient.

homme en thérapie qui se tient la tête

Lorsque cette technique est utilisée par un thérapeute, c’est ce dernier qui guide la séance et amène peu à peu le patient à se replonger dans sa mémoire pour évoquer son traumatisme en lui posant des questions. La thérapie se scinde donc en deux étapes :

  • Le rappel du traumatisme : comment est-il arrivé, dans quel contexte, les détails oubliés..?
  • Le traitement de ce dernier

Cette technique est souvent utilisée pour traiter les phobies ou encore la toxicomanie, vous pourrez d’ailleurs en apprendre davantage sur ce site spécialisé sur l’EMDR. L’expérience sensorielle va en effet permettre de faire découvrir au patient une série de stimulations qu’il aurait pu vivre durant son traumatisme et, ainsi, lui permettre de se remémorer et comprendre pourquoi un événement a été traumatisant. On va reconsolider la mémoire en tentant de vivre à nouveau un événement que notre cerveau a voulu oublier.

Comment pratiquer l’EMDR soi-même ?

L’EMDR peut être pratiqué de différentes manières et il est désormais possible de le pratiquer soi-même depuis chez soi. Les praticiens EMDR utiliseront souvent des techniques d’imagerie pour aider les patients à traiter leur traumatisme dans un environnement sûr et non menaçant. Aujourd’hui, vous pouvez vous-même recréer cet univers grâce à l’EMDR virtuel.

Tout commence par choisir un endroit sûr pour pratiquer la technique ainsi que se familiariser avec le concept de dissociation et recadrer les pensées sur les événements passés.

Si vous êtes à la recherche de solution pour mieux dormir, lisez cet article : je rêve beaucoup et je dors mal

3 étapes pour pratiquer l’auto-EMDR

Il y a 3 étapes essentielles à mettre en place dans le processus d’auto-EMDR. Chaque étape a des approches différentes qui permettent aux personnes de mieux contrôler leurs émotions et leurs pensées quotidiennement et de travailler sur des traumatismes bien précis de leur vie. Ces étapes sont :

1. Préparation au traitement

La première chose à réaliser est de se renseigner sur la pratique. Lorsque l’EMDR est réalisé par soi-même depuis chez soi, le mieux est de se former d’abord auprès d’un professionnel pour avoir une approche globale de la méthode. Cette formation peut-être effectuée dans le cadre de consultation en ligne, à distance.

Il est en effet recommandé de faire sa première séance avec un praticien pour ensuite se lancer seul en utilisant les méthodes de cette thérapie.

2. Travail sur la mémoire

Ici, on va faire appel à ses souvenirs et essayer de reconstituer son histoire personnelle et ses vécus. On va se concentrer sur ses pensées négatives et tenter de les comprendre en les décortiquant en profondeur. On va travailler sur son moi : une partie peut avoir envie de traiter un traumatisme quand l’autre n’accepte pas ce traumatisme, le rejette et ne permet aucunes avancées.

boite avec des photos souvenirs

Dans cette étape, on va tenter de casser les barrières plus ou moins conscientes qu’on s’est créées. Grâce aux mouvements oculaires, on va tenter de couper le lien entre la situation vécue et l’émotion négative associée.

3. Modification de votre comportement

Une fois le travail mis en place, on va pouvoir mettre en place des stratégies qui permettront de mieux se sentir. On a intégré le traumatisme, il s’agira maintenant de développer une nouvelle façon de penser pour agir différemment et avancer vers un état positif.

La thérapie de l’EMDR appliquée au quotidien

En pratiquant l’EMDR au quotidien, vous pouvez vous préparer à mieux appréhender les évènements quotidiens et à savoir tirer du positif de chaque situation. En effet, il a été prouvé que cette pratique aide à traiter un large éventail de problèmes mentaux et physiques et de manière générale à éloigner l’apparition de maux plus ou moins graves comme la dépression chronique, l’anxiété ou encore l’insomnie.

femme avec la main devant la bouche et une inscription silence is violence

L’idée de l’auto-thérapie est d’éliminer les déclencheurs de traumatismes, aussi petits et récurrents soient-ils. On va travailler sur ses faiblesses et, ainsi, casser des blocages qui étaient encrées en nous et pouvoir avancer sans difficultés dans des situations qui nous paraissent auparavant compliquées à gérer.

En mettant en place quotidiennement l’EMDR, vous allez développer et acquérir de nouvelles compétences qui vous aideront à établir des stratégies simples pour ne plus vous sentir agressé par certains événements.