ciel étoilé

Je rêve beaucoup et je dors mal : comment s’en sortir ?

De nombreuses personnes se plaignent aujourd’hui de troubles du sommeil. Si pour certains ce problème est dû à une maladie ou une mauvaise hygiène de vie, pour d’ autres, il est question de mauvais rêves incessants. C’est le cas également pour vous ? Alors découvrez ici quelques-unes des raisons pour lesquelles on dort mal lorsqu’on rêve beaucoup.

Rêves et sommeil : pourquoi rêve-t-on ?

personne qui dort

Un être humain dort en moyenne pendant 1/3 de sa vie. Tout ce temps de repos il en a besoin pour se remettre en forme et permettre à son cerveau de se régénérer. Les rêves quant à eux ne sont pas obligatoires, mais, des études montrent quand même qu’ils occupent environ 6 années de notre vie.

Cela signifie que l’on ne rêve pas pendant tout le temps du sommeil, mais uniquement à certains moments. Il peut même y avoir des nuits où l’on ne rêve pas du tout. Quoi qu’il en soit, c’est à partir de la quatrième phase du sommeil que l’homme commence à rêver. Vous vous êtes certainement déjà demandé : « Pourquoi je rêve beaucoup ? » ou encore « est-ce que je rêve trop la nuit ? », « cela a-t-il un impact sur la qualité de sommeil ? ».

Rêve et fatigue au réveil : quel lien ?

C’est la phase au cours de laquelle le sommeil est profond, avec un rythme cardiaque plus faible et une respiration régulière. C’est à ce moment que l’organisme récupère complètement de la fatigue de la journée écoulée. On peut donc commencer à rêver, mais ce sont généralement des rêves très courts.

C’est ensuite le moment du sommeil paradoxal, la phase au cours de laquelle on commence à dormir profondément. Ici le cerveau connait sa plus forte activité, et c’est ce qui explique les rêves plus longs ou les cauchemars qui vous traumatisent : c’est la période de sommeil avec beaucoup de rêves, celle qui peut expliquer le manque de sommeil.

De nombreuses recherches ont été effectuées sur l’origine des rêves et sur leur rôle, mais il n’existe pas encore de réponse précise à ce sujet. Par contre, plusieurs philosophes, scientifiques et chercheurs ont émis des hypothèses à ce sujet. D’après eux, les rêves pourraient exprimer :

  • Un souhait ou un désir inconscient
  • Un ensemble d’actions vécues ou vues au cours de la journée
  • Une accumulation des souvenirs et des savoirs accumulés au cours des jours précédents, etc.

Des personnes qui rêvent davantage que les autres ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le sommeil paradoxal est la phase au cours de laquelle se déroulent la plupart des rêves et cauchemars que nous faisons. Chez certaines personnes souffrant d’insomnie, il est très difficile d’atteindre cette phase. Elles ont en effet tendance à se réveiller à plusieurs reprises au cours de la nuit : on parle alors de réveil nocturne.

Ce phénomène ne leur permet pas de profiter d’un sommeil profond, d’où l’absence de rêve chez ces personnes. Les autres par contre qui dorment profondément peuvent avoir tendance à rêver beaucoup plus souvent (moi par exemple je rêve beaucoup la nuit). Malheureusement, cela peut aussi être un problème, car les rêves, surtout lorsqu’ils sont sous la forme de cauchemars, peuvent vous épuiser au réveil. Ainsi, une personne qui rêve trop souvent peut avoir à supporter des problèmes comme les migraines ou la sensation de fatigue dès le réveil.

On dit aussi que les personnes qui ont des problème d’endormissement ou des cycles de sommeil perturbés sont plus à même de rêver et d’avoir une mauvaise qualité de sommeil. Normalement l’organisme produit naturellement une hormone appelée mélatonine qui permet de réguler les rythmes biologiques et ainsi de ne pas avoir trop de réveils nocturnes et de manière générale de bien dormir.

Rêves, cauchemars et terreurs nocturnes

Un cauchemar est un mauvais rêve qui peut sembler tellement réel qu’on a l’impression de le vivre. La sensation de stupeur qu’il provoque est bien réelle, et peut conduire à une accélération du rythme cardiaque, à une augmentation de la température du corps, ou même à des cris. N’importe qui peut faire des cauchemars, aussi bien les enfants que les adultes.

C’est le cas également pour les terreurs nocturnes, qui contrairement à ce qu’on pourrait croire, touchent aussi les personnes plus âgées. Ce ne sont pas des rêves à proprement parler, mais des phénomènes impressionnants qui parfois ne laissent aucun souvenir au réveil.

Réveillé(e) durant la nuit : comment retrouver un sommeil apaisé ?

Vous avez tendance à vous réveiller la nuit après des rêves ou des cauchemars ? Pour éviter cela et retrouver un sommeil apaisé, vous devez chercher à comprendre l’origine de vos cauchemars, et ensuite combattre le problème à la source.

« Je dors mal » : stress, insomnies ou terreurs sont liées

Les problèmes d’insomnie et de terreurs nocturnes qui touchent les hommes sont généralement liés à un sentiment de stress. En effet, c’est très souvent lorsqu’on se retrouve face à un problème ou un dilemme dans sa vie personnelle ou professionnelle que les épisodes de troubles du sommeil se déclenchent. Par conséquent, il « suffirait » de faire disparaître votre stress pour retrouver un sommeil paisible.

Raconter ou écrire ses rêves pour mieux les dépasser

mains qui se passent un coeur

Une solution très efficace qui pourrait vous aider à dépasser vos rêves, c’est de les raconter. Trouvez un professionnel capable de comprendre et d’interpréter les évènements qui surviennent pendant vos rêves. Vous pouvez aussi les mettre par écrit, afin de mieux les analyser vous-même.

Vous pourrez ainsi découvrir que ce rêve qui vous hante depuis plusieurs jours vient de la peur de perdre votre travail ou de voir d’autres personnes obtenir cette promotion que vous avez tant attendue. Une chose est certaine, une fois que vous aurez réussi à comprendre votre rêve ou votre cauchemar, avec le message qu’il cache, vous pourrez vous en défaire et retrouver un sommeil plus apaisé sans avoir recours à un traitement médical.