assiette avec de la banane en morceaux et le fruit entier

Comment faire baisser son taux de potassium naturellement ?

Le potassium fait partie des éléments indispensables dont l’organisme a besoin pour bien fonctionner. Il ne faut pas en abuser pour autant, car en excès, il peut s’avérer être très nuisible pour la santé. Heureusement, il existe des remèdes efficaces qui peuvent aider à faire baisser son taux de potassium naturellement.

Quelques remèdes naturels pour faire baisser son taux de potassium

Il existe plusieurs remèdes très efficaces pour réduire la teneur en potassium dans le sang. Vous aurez pour cela la possibilité de vous tourner vers les traitements médicamenteux, mais il n’est pas toujours forcément utile d’avoir recours à une prise médicamenteuse. En effet, vous pouvez simplement opter pour les remèdes naturels, surtout lorsqu’il s’agit d’une hyperkaliémie peu sévère.

Ne pas consommer les légumes avec leur peau

La peau des légumes et des fruits représente une véritable source de potassium. Alors pour réduire la consommation de ce minéral, il faut toujours éplucher les légumes et les fruits avant de les consommer.

Consommer moins de crudités

plat et assiette de crudités

Les légumes crus sont très riches en minéraux. Si vous voulez continuer à en consommer sans faire exploser votre taux de potassium, vous devez éviter de les manger crus. Prenez le temps de les découper en petits morceaux, et de les faire cuire. Attendez qu’ils soient bien tendres avant de les consommer, et évitez d’utiliser l’eau de cuisson pour d’autres préparations car cette dernière chargerait les autres ingrédients en potassium.

Eviter la cuisson vapeur

La cuisson vapeur permet de préserver l’ensemble des minéraux présents dans les légumes. Il faudra donc utiliser une grande quantité d’eau pour cuire vos légumes, et éviter la cuisson vapeur autant que possible pour faire baisser votre taux de potassium.

Consommer moins de sel

pot de sel renversé

Enfin, vous devez éviter les aliments riches en potassium, notamment les aliments salés. Si possible, essayez de dessaler les aliments pré cuits avant de les consommer.

Quel est le rôle du potassium dans notre organisme ?

La première chose à savoir sur le potassium, c’est qu’il s’agit d’un minéral. Il est essentiel dans l’exécution des fonctions vitales de tout être vivant. Il joue en effet un rôle majeur dans le bon fonctionnement de l’organisme.

C’est lui qui maintient la différence de concentration, à l’intérieur et à l’extérieur de chaque cellule. Cette différence favorise l’activation des cellules musculaires et nerveuses, dans l’ensemble du corps. Il est aussi responsable du potentiel d’action des cellules et, par conséquent, de la force de contraction musculaire.

femme qui contracte les muscles avec une altère

Le potassium est également responsable du bon fonctionnement du myocarde. Il intervient même à l’intérieur de l’estomac, pour apporter l’équilibre au tube digestif. En plus, il joue un rôle essentiel dans la sécrétion d’insuline, et régule aussi les entrées et sorties du chlore et du sodium dans les reins. Il est donc indispensable pour chaque homme d’en consommer en quantité raisonnable.

A quel moment le taux de potassium est-il jugé excessif ?

Si le potassium est indispensable pour l’homme, il peut aussi lui nuire lorsqu’il est en excès. En effet, le taux normal de potassium dans le corps est de 100 grammes pour les femmes, et 150 grammes pour les hommes. Alors si lors d’un ECG les taux sont plus élevés, cela signifie que la personne concernée souffre d’hyperkaliémie.

S’il s’agit d’une faible augmentation par rapport au taux habituel, dans ce cas vous pourrez utiliser des remèdes naturels pour vous traiter. Par contre, si l’augmentation est élevée, il faudra suivre un traitement médical pour éviter les conséquences graves comme une arythmie cardiaque ou pire, un décès.

Pourquoi chercher à faire baisser son taux de potassium ?

personne qui dort dans un lit avec les pieds qui dépassent

Plusieurs signes peuvent vous aider à vous rendre compte de l’augmentation anormale de votre taux de potassium. En effet, en cas d’hyperkaliémie, plusieurs symptômes peuvent se manifester tels que :

  • La fatigue intense et chronique,
  • Des paralysies éphémères des différents membres,
  • Des nausées et des vomissements,
  • Des irrégularités dans le rythme cardiaque ou l’apparition d’un trouble cardiaque plus grave,
  • Des faiblesses musculaires,
  • Des sensations de picotements et d’engourdissement,
  • Des palpitations,
  • Des difficultés respiratoires, etc.

Ainsi, lorsque plusieurs symptômes commencent à se manifester, vous devez chercher des solutions pour consommer moins de potassium et réduire son taux dans le sang.