jus de grenade

Jus de grenade : un allié santé contre le cancer de la prostate

La grenade est un fruit qui, riche d’une histoire de plus de 4 millénaires, possède de nombreux atouts. Son délicieux jus a toujours été apprécié par les enfants et les adultes. Aujourd’hui, c’est la médecine qui s’intéresse à toutes ses vertus pour la santé. Ce billet s’intéresse à ses capacités liées à la prévention du cancer de la prostate et au soulagement des personnes affectées.

La grenade : un concentré d’antioxydants

La grenade a une richesse nutritionnelle importante. C’est pour cette raison qu’elle est prisée sur le plan de la nutrition, mais aussi en tant qu’alicament.

Composition du jus de grenade

grenade ouverte

Voici en détail, les principaux composants du fruit :

Les glucides et autres sucres : la grenade est très sucrée et jouit d’une forte teneur en glucides (glucose). Sur ce point, elle est proche de la mangue ou de la figue fraîche. On retrouve également dans ses composants du fructose et du saccharose.

La vitamine C et autres acides organiques : ce fruit est également une source de vitamine C non moins importante. Cette dernière est prisée pour ses effets antioxydants et antifatigues. Elle contribue à la santé des gencives, des dents, des os et du cartilage en général. Entre autres acides organiques présents dans le fruit, il y a l’acide ascorbique, l’acide ellagique et l’acide gallique.

Les vitamines B : plusieurs vitamines du groupe B : B1, B12, B 2… sont présentes dans ce fruit. Il y a notamment la vitamine B6 qui est reconnue pour sa participation importante dans le métabolisme des acides gras et des protéines.

Elle joue aussi un rôle dans la formation des neurotransmetteurs, des globules rouges et des cellules nerveuses. La B6 contribue de façon globale au bon fonctionnement du système immunitaire et au processus de transformation de glucose en glycogène.

Autres vitamines : dans la grenade, il y a aussi la vitamine A, la vitamine E, les vitamines KK et P.

Les oligo-éléments et minéraux : il y en a plusieurs tels que le potassium, le cuivre, le zinc, le phosphore, le magnésium et le calcium. Le fruit contient également du fer, du sélénium, etc.

Cette liste ne saurait être exhaustive tellement la grenade est un fruit riche à tous points de vue et particulièrement sur le plan nutritionnel. S’y retrouvent aussi des éléments comme les lipides, les protéines, les alpha et beta carotène, le lycopène, les acides aminés, les indoles-amines, les flavanols et les anthocyanines.

L’article « Peut-on soigner la goutte avec du vinaigre du cidre ? » pourrait aussi vous intéresser.

Gros plan sur les propriétés antioxydantes du jus de grenade

La grenade jouit de nombreuses propriétés thérapeutiques. Elle constitue un fruit à visée anti-inflammatoire qui affiche aussi des effets préventifs contre les maladies cardiovasculaires, les cancers et bien d’autres. Cette section s’intéressera principalement aux vertus antioxydantes de la grenade.

En effet, ce fruit possède des centaines de molécules antioxydantes, dont les plus importantes sont : la vitamine C, la vitamine E, les polyphénols et les caroténoïdes.

D’après une étude publiée par Gil et al. [24] qui porte sur la capacité antioxydante de cette boisson, on constate une activité oxydante très forte. Celle-ci affiche un taux supérieur à celle du thé vert ou du vin rouge. La même étude met en exergue la forte capacité d’oxydation du jus de grenade obtenu grâce aux fruits entiers par rapport à celui obtenu par les arilles de grenades.

Une autre étude va également en ce sens et ne fait que renforcer les conclusions ci-dessus. Elle a porté sur la comparaison du vin, du thé vert et des jus de grenade, de myrtille, de canneberge, d’orange.

D’après ses conclusions, cette boisson serait le plus efficace pour détruire les radicaux libres. Il permet aussi d’inhiber le stress oxydatif cellulaire et de réduire l’oxydation des LDL. Enfin, il existe d’autres études qui prouvent qu’il est nettement plus oxydant que les jus de :*

  • rune rouge ;
  • Raisin ;
  • Kiwi ;
  • Pamplemousse ;
  • Pomme ;
  • Ananas ;
  • Poire ;
  • Pèche.

Son pouvoir antioxydant fait qu’il joue un rôle important dans le maintien de l’intégrité de l’organisme et dans la lutte contre le vieillissement. Aussi, cela lui donne la capacité de réduire ou de prévenir l’incidence des cancers.

Un allié pour la prévention du cancer de la prostate

Quel est le bienfait du jus de grenade sur la prostate ?

Le cancer de la prostate est devenu un problème de santé publique. C’est ce qui ressort de l’analyse de sa fréquence et du taux de mortalité qui y est lié. De nombreuses études ont été faites sur la prévention du cancer de la prostate par le jus de grenade. Est-ce que le jus de grenade est bon pour la prostate ? Les conclusions qui en sont ressorties sont significatives.

Jus de grenade et taux de PSA

Le PSA (antigène prostatique spécifique) est une protéine fabriquée par la prostate. Il permet notamment de favoriser le déplacement des spermatozoïdes en fluidifiant le sperme.

Le taux de PSA se trouve normalement en petite quantité dans le sang des hommes. Lorsqu’il devient élevé, cela signale une anomalie tel que le cancer de la prostate. Les expériences ont prouvé qu’en consommant régulièrement du jus de grenade, le taux de PSA s’en trouve régularisé. C’est d’ailleurs ce qui ressort d’une étude publiée par la revue « Clinical Cancer Research ».

Plusieurs éléments expliqueraient la cause de cette stabilisation. Ce serait donc un effet de groupe plutôt que celui d’un seul composant. C’est ce qu’affirme l’urologue au centre anticancéreux Johnson Allan Pantuck. En effet, ce médecin a mené, avec l’aide de ses collègues, une étude portant sur les effets de ce jus sur la prévention et le soulagement du cancer de la prostate.

Consommation de jus de grenade et récidives : un lien ?

Dans les cas de récidives du cancer de la prostate, un traitement hormonal est souvent mis en place. Il a pour rôle de priver l’organisme de la testostérone. Celui-ci tout comme la castration chimique est assez rude et éprouvant comme thérapie. Cela entraine des malaises chez le patient à savoir :

  • Les bouffées de chaleur ;
  • L’ostéoporose ;
  • La fonte musculaire ;
  • La fatigue ;
  • Le dysfonctionnement érectile ;
  • La dépression, etc.

En consommant du jus de grenade, le patient retardera l’application de ces différents traitements. Cela représente un atout considérable dans l’amélioration de la qualité de vie des sujets.

Composants du jus de grenade luttant contre le cancer de la prostate

verre avec grenade

Il existe d’autres études qui montrent que plusieurs éléments se trouvant dans la grenade possèdent une synergie d’actions contre la prolifération des cellules du cancer de la prostate. Il s’agit de l’acide ellagique, l’acide punicique, la lutéoline et l’acide caféique.

De plus, on retrouve dans cette boisson, des polyphénols et des isoflavones. Ces molécules sont connues pour leur rôle dans la destruction des cellules cancéreuses. En outre, le lycopène, ce caroténoïde qui donne la couleur rouge au fruit, est réputé pour son pouvoir préventif contre ce cancer.

Il faut garder à l’esprit que les études ont été faites en se basant sur des proportions strictes. Selon le professeur Zerbib, il est conseillé de consommer 1 verre de jus de grenade quotidiennement pour que son pouvoir préventif agisse.

Enfin, le jus de grenade est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes. Ces dernières ont pour effet de lutter contre les radicaux libres. Ceci représente un atout puissant dans la prévention du cancer, mais aussi pour le soulagement des douleurs cancéreuses.