Une femme qui met sa main sur son dos

Colonne vertébrale qui craque : faut-il s’inquiéter ?

Le bruit de la colonne vertébrale qui craque, c’est un son satisfaisant pour certains, mais angoissant pour d’autres. Vous avez sans doute l’habitude de faire craquer vos doigts ou vos orteils régulièrement. Cependant, lorsque c’est la colonne vertébrale qui craque, il y a parfois lieu de s’inquiéter. Découvrez ici l’essentiel à savoir à ce sujet.

Pourquoi votre colonne vertébrale craque ?

Le craquement de la colonne vertébrale peut être spontané ou volontaire. Lorsqu’il s’agit de craquement volontaire, il n’y a pas de quoi s’en faire, puisque cela procure un certain bien-être et améliore la mobilité du dos. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut faire craquer son dos trop souvent, car si cette pratique devient une habitude, elle peut entraîner de graves problèmes de santé avec le temps.

Lorsqu’il s’agit d’un craquement spontané, il y a deux cas de figure : craquement sans douleur ou craquement douloureux. Le craquement sans douleur de la colonne vertébrale est une réaction normale du corps. En effet, il faut savoir que le corps est composé d’un liquide visqueux appelé liquide synovial. C’est lui qui facilite les mouvements en lubrifiant les points de jonction des articulations.

Ainsi, en raison de certains mouvements, des bulles de gaz peuvent se former à l’intérieur de ce liquide. On appelle ce phénomène la cavitation. C’est donc lorsque ces bulles de gaz éclatent que l’on entend des craquements. Il s’agit d’un phénomène naturel qui ne devrait pas vous inquiéter, car ce ne sont pas les os ou les vertèbres qui craquent, mais plutôt les articulations.

Le deuxième cas de figure concernant les craquements spontanés est celui qui s’accompagne de douleurs. Ici les causes peuvent être nombreuses :

  • Un choc
  • Une fracture vertébrale
  • Une arthrose
  • Une lésion ligamentaire, etc.

Par conséquent, lorsque les craquements du dos sont suivis par des douleurs, même de faible intensité, il y a lieu de s’inquiéter. Vous pouvez consulter un professionnel pour établir un diagnostic et éviter une exacerbation des douleurs.

Lire aussi : Bruit de sable dans la nuque : qu’est-ce que c’est ?

Comment éviter que la colonne vertébrale ne craque ?

Un homme torse nu

Les muscles lombaires comme tous les muscles du corps sont dirigés par le mouvement des articulations. De ce fait, chez tous les vertébrés, les craquements articulaires peuvent survenir à tout moment. Comme nous l’avons mentionné plus haut, lorsqu’ils sont peu fréquents et sans douleur, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

On peut d’ailleurs les provoquer en appliquant une légère pression au niveau des articulations à facette du dos. Cela peut se faire à la maison lors d’un massage, ou dans le cabinet d’un ostéopathe. Cependant, si vous préférez plutôt éviter ces craquements, voici comment vous devez procéder.

Faire du sport régulièrement

Une activité sportive régulière aide à résoudre le problème de craquement de la colonne vertébrale. Effectivement, le fait de se dépenser physiquement permet de faire travailler les muscles et de bouger les articulations régulièrement. Cela conduit à une réduction des bulles de gaz à l’intérieur du liquide synovial, et par la même occasion, à la réduction des craquements.

Regardez aussi : Comment remédier aux démangeaisons après la douche ?

Eviter les mouvements brusques

Les mouvements brusques peuvent exercer une pression trop importante sur la colonne vertébrale et conduire à des craquements. Ceux-ci peuvent même être douloureux. Pour cela, vous devez prendre soin de votre corps et éviter de soumettre votre dos à des pressions ou des charges trop importantes.

Eviter de rester trop longtemps dans la même posture

Enfin, pour éviter les craquements au niveau de la colonne vertébrale, la meilleure solution est d’éviter de rester trop longtemps dans la même position. Cela favorise la formation des bulles de gaz dans le liquide synovial et à l’augmentation des « bruits de craquement ». Alors même si vous n’avez pas le temps de faire du sport, pensez à faire bouger votre corps en changeant régulièrement de posture.