pieds qui dépassent du lit

Somniloquie : quels sont les effets sur le sommeil ?

En France, nombreuses sont les personnes qui souffrent de somniloquie. Il s’agit d’un trouble qui se traduit par le fait de parler durant le sommeil. Il touche beaucoup d’enfants, mais aussi les jeunes et les personnes âgées. Si vous êtes atteint de ce trouble, vous vous posez certainement des questions sur ses conséquences sur votre santé, notamment sur le sommeil. Trouvez ici plus d’informations en vue de votre éclaircissement.

Qu’est-ce que la somniloquie ?

La somniloquie touche environ 75 % de la population. Si le mal n’est que partiel chez certains, il est beaucoup plus intense chez d’autres qui ne peuvent s’empêcher de parler durant toute la nuit. Ces derniers sont généralement ceux qui consultent des professionnels dans l’optique d’obtenir de l’aide. Dans la catégorie des troubles liés au sommeil, celui-ci est le moins dangereux, puisqu’il n’a quasiment aucun impact sur l’individu qui en souffre.

Par ailleurs, bien que de nombreux somnambules souffrent également de ce mal, vous devez comprendre que l’un n’implique pas l’autre. Vous pouvez donc très bien être atteint sans pour autant être un somnambule. Si vous souffrez du trouble, la crise peut survenir à n’importe quel stade du sommeil. En effet, que ce soit durant un sommeil léger, profond ou alors paradoxal, vous pouvez parler en dormant. Consultez le site www.sommeil.org si vous souhaitez être mieux informé sur ce mal ainsi que sur n’importe quel autre trouble du sommeil.

Quelles sont les retombées sur le sommeil de l’individu ?

Il est important que vous sachiez que la somniloquie ne représente pas une maladie. C’est un trouble léger et dans la plupart des cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Des recherches ont d’ailleurs été menées sur le sujet et il en est ressorti que le trouble n’a aucune conséquence aussi bien sur la qualité du sommeil du dormeur que sur sa santé. Les sons ou les paroles prononcés par l’individu ne l’empêchent pas de dormir paisiblement.

femme qui se tient la tête avec les mains

Si vous partagez le lit d’un somniloque, évitez de répondre à ses paroles quand il dort au risque de perturber son sommeil. Pendant les crises, l’intéressé peut sortir des propos injurieux ou révéler quelques-uns de ses secrets. De même, il peut s’agir de paroles n’ayant pas vraiment de sens. Quoi qu’il en soit, il faut éviter de réagir face à cela.

Cependant, chez certains, la crise peut provoquer des agitations durant la nuit, agissant ainsi sur son sommeil. Dans ce cas, l’idéal est de se rapprocher d’un professionnel afin que celui-ci s’assure qu’aucun autre mal n’est à la base de ce problème. Notez que le fait de parler à répétition durant la nuit peut être le résultat d’un stress intense ou alors d’une angoisse. En consultant un professionnel, vous pourrez en avoir le cœur net.

Les causes de la somniloquie

Plusieurs facteurs peuvent déclencher la crise de la somniloquie. En général, cela arrive quand le patient traverse une période stressante ou de grande fatigue. La plupart du temps, les somniloques prononcent des paroles en rapport avec leur travail. Comprenez dans ce cas que le stress est lié à leur activité professionnelle. Selon des spécialistes, le fait de soigner l’anxiété et le stress en faisant recours à la thérapie cognitivo-comportementale peut apaiser les crises.

En dehors du stress et de la fatigue, la fièvre est aussi un facteur déclencheur du trouble. Notez que les personnes affectées consommant de l’alcool ou de la drogue ont tendance à parler beaucoup plus durant la nuit. Par ailleurs, le trouble peut être héréditaire. En effet, si un membre de votre famille souffre du mal, il y a de fortes chances que vous subissiez aussi des crises.

Pour finir, il est très rare que le trouble surgisse subitement chez une personne n’ayant jamais parlé dans son sommeil auparavant. La plupart des adultes qui en souffrent, avaient déjà fait des crises pendant leur enfance.

Quelques astuces pour éviter les crises

Puisqu’il est considéré comme un trouble bénin, aucun traitement n’a réellement été élaboré pour soigner les crises. Cependant, certaines astuces peuvent vous aider à les éviter. Le stress et l’angoisse faisant partie des principaux facteurs responsables, il est recommandé de se détendre avant d’aller au lit. Pour ce faire, une activité sportive (pas trop intense) ou des exercices de relaxation sont les bienvenues.

En outre, prenez le soin de vous coucher très tôt. Si vous avez du mal à dormir, plutôt que suivre un film, optez pour une petite lecture. Si cela est possible, n’hésitez pas à demander à votre partenaire de vous faire un massage dans le but de favoriser la relaxation. Si vous avez des problèmes au travail, essayez d’en discuter si cela peut vous apaiser. Cependant, évitez au maximum d’y penser au moment de vous mettre au lit. L’alcool étant un facteur qui amplifie les crises, vous devrez aussi l’éviter, tout comme les drogues. À l’inverse, une tisane pourrait vous faire du bien.

Pour résumer, la somniloquie n’est pas très grave comme trouble contrairement à d’autres crises liées au sommeil. Les astuces énumérées sont efficaces pour atténuer le problème.