Cidre

Peut-on soigner la goutte avec du vinaigre de cidre ?

Durant les dernières années, une augmentation du nombre de cas de goutte engendrés par la hausse du taux d’obésité a été observée. Généralement, les plus touchés sont les hommes d’âge moyen qui ont une mauvaise hygiène de vie ainsi que ceux d’un âge plus avancé. Néanmoins, les symptômes de la goutte peuvent également se manifester chez des femmes en phase post ménopausique. La bonne nouvelle ? Sachez qu’il est possible de traiter cette affection grâce au vinaigre de cidre.

La crise de goutte : quels en sont les symptômes ?

Pieds

La goutte peut être définie comme un rhumatisme dont l’évolution se caractérise par des crises fréquentes. Elle est capable d’engendrer de soudaines et fortes douleurs aux articulations. Ces dernières surviennent la plupart du temps au cours de la nuit au point où même un léger contact avec des draps peut être difficile voire impossible à supporter.

Sujet aux phlébites ? Lisez notre article sur la thrombose de Mondor

L’articulation prend une apparence rouge et enflée. La douleur dans certains cas est suivie de fièvre et de frissons. Dans les cas les plus courants, le gros orteil est le plus touché lors des premières crises de goutte. Cependant, d’autres articulations à l’instar de la cheville, du poignet, de la main, du genou ou du coude peuvent eux aussi bien être impliqués.

Par ailleurs, les crises de gouttes pouvant perdurer sur de nombreux jours sont répétitives sur des intervalles de quelques semaines voire plusieurs années. Au fur et à mesure que la maladie évolue, la fréquence des crises ainsi que leur durée s’accentuent tout comme le nombre d’articulations ou de zones touchées. On peut voir apparaître sous la peau, de petits nodules non douloureux encore appelés des ‘’tophi’’. Aussi, il peut arriver que la goutte se manifeste chez un sujet par des calculs rénaux.

Quels sont les effets du vinaigre de cidre sur la goutte ?

Le vinaigre de cidre s’avère être un liquide puissant, et dont les propriétés fabuleuses le rendent capable de venir à bout de plusieurs affections. Renfermant des acides aminés pouvant réduire le taux de toxicité de votre corps par l’élimination des toxines emmagasinées, le vinaigre de cidre se voit comme un véritable moyen pour traiter la goutte.

Il attaque directement la cause initiale de cette affection : la hausse de l’acide urique dans le corps qui se cristallise au sein des articulations. Grâce à la présence de l’acide malique dans le vinaigre de cidre, le taux d’acide urique présent dans le sang qui circule se voit dissoudre. Les affreux symptômes de cette maladie finissent donc par s’atténuer.

Aussi, le vinaigre de cidre apporte du potassium à l’organisme en quantité abondante pour favoriser l’élimination des déchets. Enfin, ses propriétés anti-inflammatoires très accentuées soulagent le gonflement ainsi que la douleur engendrée par la goutte.

Recette vinaigre de cidre + miel pour soigner la goutte

Miel

Pour soigner la goutte, une recette de vinaigre de cidre ajouté à du miel serait l’idéal. Pour cela, vous aurez besoin d’un grand verre d’eau ; de 2 cuillères à café de vinaigre de cidre ainsi que de 2 cuillères à café de miel. Vous devrez verser 2 cuillères à café de vinaigre de cidre dans le verre d’eau en prenant le soin d’y ajouter les 2 cuillères à café de miel.

Assurez-vous de faire un bon mélange avec la cuillère et au cours de chaque repas, buvez la solution. Il va juste falloir être patient(e) afin de jouir d’un résultat satisfaisant. L’acidité du vinaigre de cidre permet au corps de se purifier et de se débarrasser de l’acide urique. Quant au miel, ses propriétés de stimulant rénal, dépuratif et diurétique permettent d’avoir aussi le résultat escompté.

Vinaigre de cidre : pas un remède miracle !

Nombreux sont ceux qui hissent le vinaigre de cidre comme un produit miracle pour soigner la goutte. Sachez que le vinaigre de cidre sert plutôt à soulager et à prévenir les douleurs aux articulations. Il ne s’agit donc pas d’une solution miracle et dans le cas où vous êtes sujet à des crises de goutte récurrentes, vous devez nécessairement vous tourner vers un médecin.

Aussi, pour faire usage de ce traitement, vous devrez considérer certains points :

  • Dans le cas où vous prenez déjà des médicaments pour traiter la goutte, vous ne devriez pas y mettre fin. Néanmoins, l’avis de votre médecin est primordial pour débuter le traitement, car le vinaigre de cidre peut entrer en conflit avec des médicaments ;
  • Les symptômes de la goutte peuvent s’accentuer la première fois que vous faites usage du vinaigre de cidre à cause de son effet curatif. Ils s’atténuent sur la durée ;
  • Au cours de l’ingestion, prenez le soin de bien diluer le vinaigre de cidre, car il est très acide et peut engendrer une érosion de l’émail ou votre muqueuse gastrique peut s’irriter.

Voici donc pour vous, en quelques lignes, le rôle important que peut jouer le vinaigre de cidre dans le traitement de la goutte.