paires de jambes

10 exercices pour renforcer ses abducteurs et adducteurs

Les jambes regroupent une multitude de muscles complexes parmi lesquels figurent les abducteurs et les adducteurs. Ces derniers jouent un rôle important dans le maintien de la posture, mais aussi dans l’exercice de divers mouvements. Il est nécessaire de renforcer les muscles abducteurs et adducteurs dans l’optique d’avoir des jambes plus puissantes. Découvrez les moyens les plus efficaces pour renforcer les abducteurs dans un premier temps, puis les adducteurs dans un second temps.

Les muscles abducteurs et adducteurs, qu’est-ce que c’est ?

Il est important de faire la différence entre les muscles abducteur et adducteur, avant de rechercher des voies et moyens de les renforcer.

Les abducteurs

jambes

Les muscles abducteurs sont situés à l’extérieur de la cuisse. Comme leur nom l’indique, ces muscles jouent un rôle essentiel dans l’abduction, c’est-à-dire l’écartement de la jambe. Dans le jargon médical, ils sont présentés comme les crico-aryténoïdiens postérieurs. Les abducteurs ont tendance à être oubliés la plupart du temps, malgré les nombreux rôles qu’ils jouent dans les déplacements quotidiens.

En outre, les muscles abducteurs ont une fonction prépondérante dans la lutte contre les blessures, dont la pubalgie. De même, les déchirements du muscle intérieur ou extérieur qui surviennent fréquemment peuvent être évités grâce à un renforcement de ces muscles. Pour finir, les abducteurs sont essentiels pour vous assurer un bassin et des genoux parfaitement stables.

Les adducteurs

Les muscles adducteurs sont situés à l’intérieur de la cuisse. Ils sont constitués essentiellement du long, du grand et du court adducteur. Ce dernier commence depuis l’os coxal pour s’arrêter au niveau du fémur. Le long adducteur quant à lui représente la partie superficielle des muscles adducteurs.

Le grand adducteur est la partie la plus complexe des adducteurs. En effet, il se compose de 3 faisceaux à savoir le faisceau inférieur, le moyen et le faisceau supérieur. En outre, les muscles adducteurs sont traversés par un nerf musculo-cutané. Celui-ci est issu en réalité du nerf fémoral. Pour ceux qui l’ignorent, le renforcement des muscles adducteurs vous évite un problème très populaire et qui complexe bon nombre de femmes, qu’est la culotte de cheval.

Les exercices pour renforcer les abducteurs

De nombreux exercices faits à l’aide d’une bande élastique permettent de muscler efficacement les muscles abducteurs de vos jambes.

L’écartement des jambes assis sur un banc

Cet exercice est parfait pour travailler vos abducteurs, mais aussi pour les échauffer. Dans un premier temps, il faudra placer la bande élastique au-dessus de vos genoux puis vous asseoir sur un banc. Attention, pour une bonne pratique du mouvement il est important de garder le dos droit et vos deux pieds collés.

Dans un second temps, vous devrez contracter vos muscles fessiers puis écarter lentement vos genoux l’un de l’autre. Il est également possible de moduler la résistance de la bande élastique, et de l’augmenter si vous ne ressentez aucun effet à la fin de l’exercice. Veillez également à rapprocher les cuisses deux fois plus lentement après chaque mouvement d’extension.

L’écartement des jambes en position couchée

Un deuxième exercice pour muscler les abducteurs est l’écartement des jambes en restant allongé. En position couchée, il faudra garder votre hanche et une jambe collées au sol tandis que la seconde jambe effectue l’écartement. Tout au long de ce mouvement, il est essentiel de garder les genoux pliés.

L’exercice consiste à éloigner le genou du dessus vers le ciel en maintenant vos deux pieds collés. Vous pouvez alterner les jambes après 10 ou 20 répétitions de chaque côté. N’hésitez pas à poser votre main au sol totalement à plat pour plus de stabilité.

L’écartement des jambes en demi-flexion

Ce mouvement s’effectue debout, les genoux à moitié fléchis. À l’instar des deux exercices précédents, il faudra procéder une jambe après l’autre. Avoir une barre verticale s’avère être des plus pratiques pour effectuer correctement cet exercice et garder votre équilibre. De même, la bande élastique peut être placée soit au niveau des chevilles, soit au-dessus des genoux.

En premier lieu, il faudra fléchir légèrement les genoux et maintenir votre dos bien droit. En gardant une jambe parfaitement appuyée sur le sol, vous devrez contracter en second lieu les muscles fessiers, puis écarter l’autre jambe également fléchie. Veillez aussi à garder le dos droit durant le mouvement et rapprochez lentement les genoux l’un de l’autre.

Les écarts jambes en position couchée

Pour renforcer les abducteurs, il est possible d’effectuer des écarts de jambe en restant allongé sur le flanc. Comme expliqué dans le précédent exercice, il faudra bien garder les genoux légèrement pliés.

Par la suite, vous devrez lever la jambe du dessus en maintenant la seconde parfaitement collée au sol. Assurez-vous d’effectuer le mouvement lentement pour solliciter davantage les muscles abducteurs. Il suffira ensuite de changer de côté après plusieurs répétitions.

La marche latérale genoux semi-fléchis

Cet exercice nécessite de vous tenir debout, les genoux fléchis en marchant de côté. Il faudra au préalable placer la bande élastique au-dessus des genoux. Durant tout l’exercice, il est important de garder les muscles fessiers contractés.

En outre, il est essentiel de maintenir l’élastique sous tension pendant tout le mouvement sans jamais coller les pieds.

Si vous êtes dans une démarche de remise en forme, cet exercice devrait également vous intéresser : badminton et cardio, du gagnant ?

Les exercices pour travailler les adducteurs

La musculation des adducteurs peut se faire grâce à des exercices simples, avec ou sans charges. En voici quelques-uns ayant un impact direct sur cette partie de la cuisse.

Les squats avec jambes écartées

L’un des exercices les plus efficaces, mais aussi les plus populaires pour renforcer les quadriceps, est le squat avec départ jambes écartées. Il s’agit en réalité d’une variante des squats classiques. La particularité de ce mouvement est qu’il s’effectue en gardant les jambes écartées au maximum.

De même, la pointe de chaque pied doit être orientée vers l’extérieur. C’est par ce moyen que vous agissez directement sur les muscles adducteurs. Cet exercice peut être réalisé avec des poids ou une barre vide.

Le saut latéral

Un autre exercice pour travailler vos adducteurs est le saut latéral encore appelé jumping jack. Il consiste à sauter en écartant les jambes puis en les resserrant de manière alternée. Il est permis de débuter le mouvement bras tendus vers le ciel avec les mains jointes, au moment du premier saut jambes écartées. Vous devrez ensuite abaisser les bras au moment de rapprocher vos jambes. Vous sautez donc vers le haut, bras et jambes tendus, puis vous placez dans une seconde impulsion au sol comme si vous alliez effectuer un pompe. La troisième temps consiste à retrouver la position initiale pour réitérer le mouvement une dizaine de fois.

Le saut latéral est un exercice qui sollicite les adducteurs par l’intermédiaire de contractions isotoniques lorsque les jambes se resserrent. Le travail pliométrique a lieu au moment des réceptions jambes écartées, via les effets d’amortissements puis de ressorts sur le sol.

Les fentes sautées

exercice jambes

Cet exercice combine les fentes classiques et le saut en hauteur. Il consiste à effectuer une fente le pied gauche vers l’avant, puis un saut pour finir par une seconde fente du pied droit. Ce mouvement s’effectue en alternant les jambes après chaque saut.

Les fentes sautées permettent de travailler les adducteurs sans charges et décupler la puissance de vos jambes. Il s’agit d’un exercice de musculation pliométrique complet, car il sollicite également les muscles fessiers.

Le renforcement des muscles adducteurs en position couchée

L’exercice consiste dans un premier temps à vous allonger sur le flanc, en gardant un pied parfaitement collé sur le sol. Il faudra le poser devant la jambe qui effectue le mouvement.

Il faudra dans un second temps lever cette jambe vers l’intérieur de la cuisse, en essayant d’aller le plus haut possible. Vous pourrez changer de côté après une dizaine de répétitions.

Le renforcement à l’élastique en position debout

L’exercice suivant se fait à l’aide d’une bande élastique fixée à un support vertical, telles une table ou une barre encastrée dans le sol. Pour commencer, il faudra stabiliser votre corps et garder les jambes écartées.

Ensuite, il suffira de ramener la jambe attachée à l’élastique vers l’intérieur, puis revenir doucement à la position initiale. Vous pouvez alterner en passant la jambe devant le genou de votre membre d’appui pour la première série, et derrière le genou pour la seconde.

Ces différents exercices vous permettront de travailler à la fois les abducteurs et les adducteurs. Ces derniers renforcés vous permettront d’avoir une posture galbée et une position stable pour effectuer tous les mouvements du quotidien.