médecin qui casse une cigarette en deux

Arrêtez de fumer grâce à l’hypnose et aux neurosciences

La dépendance au tabac est l’une des causes les plus fréquentes de décès prématurés. Une personne meurt en moyenne toutes les 6 secondes à cause du tabac. Quand vous fumez, le cerveau est saturé par la nicotine et vous êtes émotionnellement vulnérable. Cela a un impact sur l’organisme, c’est pourquoi il est si difficile d’arrêter de fumer. Pour réussir à arrêter, il existe aujourd’hui des techniques plus ou moins efficaces. Les neurosciences ont récemment permis de mieux comprendre les mécanismes de l’addiction tabagique et l’hypnose est un outil de plus en plus utilisé pour aider les fumeurs à arrêter. Nous vous expliquons alors comment ces approches scientifiques peuvent vous aider à sortir de la dépendance au tabac.

Comprenez d’abord les mécanismes qui vous rendent dépendant au tabac

L’addiction tabagique est un état de dépendance qui se caractérise par la recherche d’un sentiment de bien-être et de plaisir en fumant des cigarettes. Cette dépendance est due à l’accoutumance à la nicotine. En fumant, le cerveau est saturé de nicotine et les circuits neuronaux sont modifiés. Le cerveau devient alors plus vulnérable et moins réceptif aux signaux d’aversion qui lui indiquent que vous faites quelque chose d’inutile et mauvais pour votre santé, qui est autre que fumer. Lorsque vous êtes en revanche à jeun, le cerveau réagit de manière plus ou moins forte aux images, odeurs ou goûts associés à la cigarette. Cet état est ainsi une première ébauche du processus d’accoutumance. L’accoutumance se produit quand les réponses sont réversibles, c’est-à-dire que l’on peut revenir à l’état initial après avoir été exposé à la nicotine.

Lorsque vous cessez de fumer, votre cerveau se débarrasse de la nicotine et récupère progressivement ses fonctions normales. Le tabagisme est considéré comme un état de dépendance. Si cela est associé à une dépendance physique, le fumeur entrera dans un cercle vicieux et sera plus enclin à reprendre la cigarette. Conventionnellement, cette situation peut être prise en charge à l’aide de deux approches complémentaires, à savoir le traitement médicamenteux et la thérapie cognitive. Le traitement médicamenteux vise à réduire la concentration en nicotine du cerveau. La thérapie cognitive pour réussir à arrêter de fumer la cigarette vise à modifier les croyances et les comportements liés à ce produit grâce à des techniques telles que l’hypnose et les neurosciences.

hypnose pour arrêter de fumer

La science de l’arrêt du tabac par l’hypnose et les neurosciences

La cigarette représente aujourd’hui l’un des plus grands défis pour la médecine et le monde de la recherche scientifique. De nombreuses théories ont été proposées pour expliquer l’incapacité humaine à arrêter de fumer et pour y trouver une solution, mais les statistiques continuent d’être alarmantes. Plus de 6 millions de personnes meurent chaque année dans le monde à cause du tabagisme, et parmi celles qui s’engagent dans des traitements pour arrêter, environ 90 % finissent par abandonner. D’après de nombreuses études, la plupart des méthodes traditionnelles d’arrêt du tabac (les patchs et pâtes à mâcher à la nicotine, etc.) sont efficaces dans une certaine mesure, mais elles ne parviennent pas à garantir un résultat durable et un sevrage complet.

Les théories élaborées à cet effet prouvent que les résultats apparents obtenus sont dus à une amélioration de la motivation à arrêter de fumer et à une augmentation des réticences au tabac, mais ces techniques n’ont pas un plus grand impact. Il est donc évident que l’arrêt du tabagisme est un défi bien complexe. Le problème est cependant nettement mieux corrigé avec l’hypnose et les neurosciences. Même si les techniques employées dans ces domaines ont été longtemps contestées, elles comptent aujourd’hui parmi les méthodes les plus efficaces pour arrêter définitivement de fumer. L’hypnothérapie est en effet l’une des rares méthodes d’arrêt du tabac qui a su faire ses preuves sur des patients et qui permet d’obtenir des résultats durables.

L’approche adoptée se fonde sur les travaux d’accompagnement de milliers de personnes en consultation tabacologique, sur des recherches en neurosciences et du travail sur l’inconscient humain permis par l’hypnose. C’est une démarche qui associe à la fois des moyens conscients et inconscients pour lever progressivement les blocages qui vous retenaient esclaves de la cigarette. Les centres ou instituts d’hypnose qui adoptent cette approche pour la prise en charge de leurs patients sont aujourd’hui nombreux et le plus souvent accessibles en ligne. La plupart d’entre eux proposent même des programmes de sevrage tabagique qui repose sur des techniques hypnothérapeutiques très modernes. Ces programmes se composent par exemple d’outils vidéo, audio et littéraires que le patient peut consulter à tout moment pour s’adapter à chaque situation afin de suivre le processus du traitement jusqu’au bout. Un suivi est également planifié pour garantir un accompagnement d’excellente qualité jusqu’à l’obtention du résultat recherché.

Comment l’hypnose aide-t-elle à arrêter de fumer ?

L’hypnose se définit comme une technique de suggestion mentale. Elle vise à modifier les pensées, les comportements et les émotions d’un sujet en le faisant passer dans un état de transe légère. Cet état d’hypnose peut ensuite être exploité pour poser des empreintes dans l’esprit du sujet afin de l’amener à changer ses habitudes ou ses comportements. Cette technique appliquée dans le contexte de la prise en charge tabagique aide le patient longtemps plongé dans la dépendance à trouver les ressources psychologiques nécessaires pour prendre enfin la décision d’arrêter.

Durant le processus de soin, le travail fait sur le cerveau vous amènera à percevoir la cigarette comme étrangère et inutile ou comme un bourreau dont vous êtes la victime. Pour que l’engagement d’un fumeur à arrêter puisse aboutir, il faut que les motivations soient personnelles et profondément encrées. Un sujet poussé à l’arrêt du tabac par son entourage familial ou professionnel ne parvient pas, dans la plupart des cas, à tenir jusqu’au bout dans les programmes de sevrage. L’hypnose aide à corriger ce défaut en incrustant dans la pensée de chaque patient une empreinte négative du tabagisme ou de la cigarette et un désir profond d’y renoncer.

hypnose et neurosciences pour arrêt tabac

L’hypnothérapie est alors efficace pour arrêter de fumer parce que le traitement amplifie le désir d’être affranchi, si infime soit-il au départ. Durant les séances, diverses suggestions sont délivrées à l’esprit du patient afin de donner l’avantage à des pensées et à un discours différents qui créent une véritable sensation de liberté. L’inconscient de ce dernier se saisit alors des informations qui lui paraissent les plus mobilisatrices afin de se défaire du besoin incessant de fumer. Par exemple, au cours du traitement, l’image du tabac peut être associée à la nausée, au cancer ou le docteur peut évoquer les notions liées au plaisir de respirer, à la joie de vaincre une dépendance, etc.

En hypnothérapie, diverses techniques d’hypnose peuvent par ailleurs être utilisées pour atteindre le résultat désiré. La plus en vue reste quand même l’hypnose classique. Elle parvient à réaliser un changement profond en quelques séances. Le but est de modifier le comportement tabagique de la personne et de lui apprendre à le gérer. La personne qui souhaite arrêter de fumer est amenée dans un état hypnagogique, puis hypnotique. Avec cette thérapie, vous apprendrez à gérer votre stress, à améliorer votre confiance en vous et à maîtriser vos émotions pour changer d’habitudes.

La clé du succès de la thérapie hypnotique pour arrêter de fumer

Un seul élément compte vraiment pour le succès de cette thérapie. Il s’agit de la qualité de la relation médecin/patient. Comme l’affirme Richard Bandler, le co-inventeur de la programmation neurolinguistique (PNL) « Je pense qu’il n’y a pas de gens non hypnotisables, il n’y a que de piètres thérapeutes ». Le travail d’un spécialiste en hypnothérapie ne consiste donc pas seulement à appliquer ses techniques hypnotiques sur ses patients. Au contraire, c’est sa capacité à établir une excellente relation avec ces derniers qui détermine toute l’efficacité de sa méthode.

Lorsque la relation de base est bien établie, le patient se sent en sécurité et coopère nettement mieux. Il expose plus facilement son point de vue ainsi que ses peurs, ce qui donne la possibilité de l’accompagner convenablement pour l’obtention rapide de bons résultats. Bien avant la séance hypnotique, tous ces aspects doivent être nécessairement abordés avec lui lors de l’entretien individuel. C’est la phase qui détermine le succès de la démarche de sevrage du tabac.

Quels sont les avantages d’arrêter de fumer avec l’hypnothérapie ?

La méthode de l’hypnose pour arrêter de fumer constitue une alternative intéressante à l’aide au sevrage tabagique que vous pourrez trouver dans les cabinets de tabacologie. Elle est considérée comme une méthode complète et efficace pour arrêter la cigarette. Ses principaux avantages résident dans sa sécurité, son efficacité, sa simplicité et son coût. La sécurité de l’hypnose repose sur des principes et techniques qui ont déjà fait leurs preuves depuis des décennies. Cette méthode est moins risquée que la plupart des autres techniques de sevrage tabagique pour de multiples raisons.

Les personnes qui utilisent cette méthode ne sont pas soumises à des médicaments qui peuvent avoir des effets secondaires ou à d’autres types d’interventions qui peuvent s’avérer dangereuses. La méthode de l’hypnose pour arrêter de fumer utilise en effet le pouvoir de l’esprit pour se libérer du tabagisme. Ce qui est unique, c’est que la plupart des techniques de sevrage tabagique qui existent utilisent des médicaments ou des techniques qui peuvent causer des problèmes de santé et/ou des effets secondaires. La méthode d’hypnose pour arrêter de fumer est par ailleurs basée sur les principes de l’hypnose thérapeutique. Cette méthode utilise les capacités mentales de la personne qui veut arrêter de fumer. Elle met l’accent sur le fait que la personne puisse utiliser son cerveau et son esprit pour se libérer de la cigarette. Il faut souligner que les effets secondaires d’une méthode d’hypnose pour sortir du tabagisme sont en général beaucoup moins importants que ceux des autres techniques de sevrage.

sevrage du tabac avec hypnose

Combien de temps vous faudra-t-il pour arrêter de fumer grâce à l’hypnose ?

En hypnothérapie, le traitement commence avant tout par un entretien individuel. Un travail de base est effectué avec vous durant cette étape avant de passer à la séance d’hypnose proprement dite. Ce travail indispensable aide entre autres à évaluer :

  • les liens de dépendance qui vous sont propres (drogue, geste, obsession),
  • vos motivations,
  • l’impact de l’environnement familial et professionnel sur votre personne (favorable ou défavorable),
  • les résultats des éventuelles désintoxications connues dans le passé,
  • les risques d’effets secondaires (dépression, prise de poids, anxiété, etc.).

En fonction des réponses obtenues durant cette étape de votre prise en charge, une seule séance d’hypnose peut suffire. En cas de difficultés, le thérapeute peut toutefois vous accueillir à nouveau et proposer des séances de soutien pour confirmer ou poursuivre le détachement. Si le sevrage n’apparaît toujours pas, il ne sera pas utile de multiplier les séances. Il faudra plutôt attendre quelques semaines avant de renouveler le traitement d’hypnose.

Pour ce type de traitement, l’arrêt brusque et immédiat s’est toujours révélé préférable à l’arrêt progressif. La majorité des patients choisissent justement l’hypnose parce qu’ils souhaitent être débarrassés au plus vite de leur addiction au tabac. De nombreux patients ont néanmoins besoin d’étapes pour affermir leur décision et s’habituer au changement et vous pourrez en faire partie. Si tel est le cas, il faudra par conséquent assurer un suivi pour améliorer vos résultats.

À quoi devez-vous vous attendre pendant une séance d’hypnothérapie ?

Il existe deux types de séances, à savoir individuelles et en groupe. Autrement dit, votre séance d’hypnose peut avoir lieu seule, avec un thérapeute spécialisé dans cette méthode, ou en groupe avec d’autres personnes qui vous ressemblent et qui souhaitent également arrêter de fumer. Une séance d’hypnose individuelle sera suivie de plusieurs autres, en fonction de la gravité de votre addiction et de la difficulté à l’arrêter. La séance de groupe est plus adaptée pour les gens qui cherchent une motivation supplémentaire en se sentant moins seuls dans leur démarche.

La durée d’une séance d’hypnose est en moyenne de deux heures, mais elle peut varier selon le nombre de participants et la taille du groupe. Il est conseillé de choisir une durée comprise entre une heure et une heure et demie. Durant la séance, le thérapeute vous expliquera le processus de l’hypnose et vous donnera quelques conseils pour un déroulement efficace. Vous ferez une courte pause, puis vous serez pris en charge par un spécialiste dans l’hypnose durant une heure ou une heure trente. Il utilisera différentes techniques, comme la suggestion verbale, l’affirmation, le conditionnement classique et conditionnel, le conditionnement opérant, l’autosuggestion et l’autohypnose. Si vous optez pour un programme d’hypnothérapie en ligne, la méthode est le plus souvent accompagnée d’un guide qui vous explique point par point comment l’appliquer.