huiles d'aromathérapie

Aromathérapie : comment bien choisir les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles sont dotées de nombreuses vertus bénéfiques pour l’organisme humain, si elles sont utilisées dans les règles de l’art. Elles sont composées de molécules aromatiques très puissantes et il est essentiel de respecter les modes d’utilisation, les précautions et dosages prescrits pour éviter tout risque. Le choix d’une huile essentielle est donc très important. Si vous doutez quant au choix de vos huiles essentielles, voici comment vous y prendre.

Le choix d’huiles essentielles : les points à prendre en compte

Une bonne huile essentielle est de préférence non rectifiée, non déterpénée, non diluée et non décolorée. La traçabilité doit être maîtrisée et des tests de qualité doivent être effectués par les fabricants pour l’élaboration d’un bulletin d’analyse complet et précis. Misez pour cela sur une huile essentielle bio 100% pure, sans adjonction d’une autre huile essentielle ni d’une huile végétale. Vous aurez ainsi la garantie qu’elle est 100% naturelle et dépourvue de tout produit chimique.

De plus, les inscriptions sur l’emballage sont également susceptibles de vous guider dans votre choix. Elles doivent être claires et bien lisibles. Au nombre d’entre elles, il y a la famille botanique de la plante, de même que son nom latin ainsi que l’organe producteur. Il y a également le chémotype qui permet de ne pas se tromper de propriétés. Par exemple, on distingue 8 principaux chémotypes de thym vulgaire et chacun se distingue par des usages et indications différents.

Vous devrez également voir la date de péremption, le numéro de lot et l’équivalent par exemple en nombre de gouttes d’1 ml. Ce chiffre peut varier en fonction des huiles essentielles. Par exemple 1 ml d’huile essentielle de ravintsara équivaut à 39 gouttes. Un flacon d’huile essentielle doit également disposer d’un bouchon compte-gouttes calibré conforme aux normes de la pharmacopée européenne. Si ce n’est pas le cas alors il est toujours possible de se procurer une pipette compte-gouttes en pharmacie. Vérifiez qu’elle comporte la mention « norme pharmacopée européenne ».

Il convient de souligner que vous ne pouvez pas trouver toutes les huiles essentielles en version bio. Et pour cause, certaines plantes poussent à l’état sauvage. De même, tous les producteurs ne souscrivent pas en raison des coûts élevés relatifs à la démarche de certification bio. Cependant, tournez-vous autant que possible vers les flacons d’huiles essentielles certifiées bio. On distingue en ce sens la certification européenne pour les huiles essentielles bio cosmétiques et la certification européenne AB pour les huiles bio compléments alimentaires.

huile essentielle bio

Zoom sur les huiles essentielles à avoir chez soi

Voici quelques huiles essentielles que vous pouvez avoir chez vous.

L’huile essentielle de lavande

L’huile de lavande officinale ou lavande vraie (lavande officinalis) possède des propriétés régénérantes, antispasmodiques et cicatrisantes. Elle constitue également un antidouleur qui participe à la décontraction musculaire et présente des vertus anti-inflammatoires. Il s’agit d’une huile très efficace pour apaiser le système nerveux.

L’huile essentielle de Ravintsara

Cette huile provient de Madagascar et possède des vertus microbicides, antivirales, immunostimulantes et stimulantes de l’appareil respiratoire. D’après les experts, elle est très efficace lors d’une épidémie. De plus, on peut s’en servir pour prémunir la bronchiolite du nourrisson. Enfin, elle permet d’éviter les cicatrices et de lutter contre le zona.

L’huile essentielle d’arbre à thé

Cette huile présente des propriétés antifongiques, antibactériennes, antivirales, anti-inflammatoires, antiparasitaires… Elle aide également à lutter contre les parasites. Vous pouvez en mettre sur les ongles plusieurs fois au quotidien, les boutons d’acné ou l’utiliser comme cataplasme avec de l’argile si vous souffrez d’une grosse mycose.

L’huile essentielle de camomille romaine

Voici une autre huile essentielle que vous devez absolument avoir chez vous. Elle a des propriétés calmantes, puissantes sur le système nerveux central, antalgiques et pré-anesthésiantes, antispasmodiques, anti-inflammatoires, antiparasitaires, antiallergiques et antiprurigineuses… On l’utilise afin de lutter contre les crises de panique, les insomnies, le stress, les angoisses et pour calmer le système nerveux.

L’huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle est tonique et stimulante cardiaque et présente des propriétés digestives, pancréatiques et nerveuses. À cela, s’ajoutent des propriétés antalgiques, anesthésiques et antiprurigineuses. Elle est donc très recommandée pour calmer les démangeaisons. C’est un décongestionnant nasal qui a également des propriétés fongicides et bactéricides. L’huile essentielle de menthe poivrée est la meilleure solution contre le mal des transports (nausées, maux de tête…), les troubles digestifs (mal de ventre, indigestion…), la mauvaise haleine, les migraines, la crise de foie…

aromathérapie huile essentielle

L’utilisation des huiles essentielles

Les modes d’utilisation des huiles essentielles sont nombreux et variés. Vous devez trouver le meilleur moyen selon l’effet recherché. Prenez également en considération la composition et la condition de la personne (âge, état de santé, grossesse…). Pour une utilisation en cosmétique, les huiles essentielles, très diluées auront une action locale, alors que dans le cadre d’une action beaucoup plus globale, elles doivent présenter une certaine concentration. On peut les ajouter dans certains cosmétiques fait-maison à froid, à la fin de la préparation. Jusqu’à 1% pour un soin de visage ou 2% pour un soin corps ou cheveux. L’application cutanée implique une dilution dans un support huileux. S’il s’agit d’un bain aromatique, un mélange dans un dispersant est obligatoire.

Pour une utilisation par voie orale, la dilution est obligatoire sur un support. Elle demande tout de même des conseils venant d’experts de la santé. Il peut s’agir du sucre, d’une cuillérée d’huile végétale, de miel… Les huiles essentielles peuvent également être utilisées en dilution dans de l’eau en étant bien mélangées avec un dispersant tel que le solubol. Parmi les éléments avec lesquels on peut également mélanger l’huile essentielle, on peut citer le citron, la cannelle, la carotte… En cuisine, vous pouvez mettre par exemple une à deux gouttes afin de parfumer vos plats de manière durable et originale. Toutefois, ce mode de consommation (orale) est uniquement destiné aux adultes et aux enfants de plus de 7 ans.

Vous pouvez également l’utiliser en diffusion atmosphérique avec un brumisateur ou un diffuseur. Les huiles essentielles doivent être choisies avec le plus grand soin. Privilégiez toujours une huile essentielle bio et respectez bien les dosages pour une utilisation sans danger. Vous pouvez miser sur les boutiques spécialisées pour vous procurer les variétés dont vous avez besoin.