assiette de fruits bien présentée

4 astuces pour faire de votre vue un allié minceur

Dans la série des petites astuces naturelles et faciles à mettre en pratique pour perdre du poids, voici une idée simple et à la portée de tous : servez-vous de votre vue pour vous aider à mincir.

Drôle d’idée n’est-ce pas ? Et pourtant, on a tendance à trop souvent l’oublier : la vue joue un rôle capital dans la perception que vous avez de vos repas et de votre alimentation.

Que ce soit au sujet des quantités, de la qualité des plats ou de la nature de ce que vous allez manger, vos yeux peuvent vous aider à avancer vers la minceur.

Contrôlez votre appétit sans avoir recours à des coupe-faim en gélule grâce à ces 4 astuces !

Astuce n°1 : des récipients plus petits pour une satiété plus vite atteinte

La satiété ou la sensation de fin d’appétit apparaît, entre autres, grâce à la mastication.

Cependant, la perception que vous avez de votre appétit dépend aussi de l’attention que vous portez à votre assiette. De ce fait, manger dans de grandes assiettes (très à la mode en ce moment) peut poser 2 problèmes majeurs :

  • Dans le cas n°1 : vous vous servez des portions raisonnables pour un repas. Cependant, dans de grandes assiettes, ces portions peuvent vite vous sembler ridiculement petites. Vos yeux perçoivent une assiette presque vide et vous avez le réflexe de vous dire que vous avez assez peu mangé. Résultat : vous resservez et parfois en beaucoup trop grande quantité car vous ne réalisez pas que c’est la taille de l’assiette qui fausse votre perception des quantités.
  • Dans le cas n°2 : vous remplissez bien votre grande assiette et là, ce sont les quantités de départ qui sont trop importantes. La plupart du temps, votre éducation aidant, vous allez en plus avoir tendance à finir votre assiette même si vous n’avez plus faim.

Conclusion : préférez des assiettes de petites tailles ou de taille moyenne n’excédant pas 22cm de diamètre. Vous pouvez même carrément opter pour des assiettes à dessert bien remplies. Vous verrez que vous sortirez de table entièrement rassasié.

Astuce n°2 : soignez la présentation de vos repas

Avez-vous déjà remarqué comme vous pouvez saliver à la vue d’un plat bien présenté ? Pensez-vous par exemple éprouver le même plaisir à boire du champagne dans un gobelet en plastique ou dans une coupe en cristal ? La réponse est probablement non.

Votre cerveau à la capacité de changer l’appréciation que vous faites des choses que vous ingérez. Présentez joliment vos assiettes et vous verrez que la moitié du plaisir de manger sera déjà là. Servez-vous une plâtrée de pâtes directement dans la casserole et vous risquerez alors de chercher à remplacer le plaisir d’un bon repas par le plaisir d’un gros repas.

Bien évidemment, l’idée n’est pas de vous forcer à dresser des assiettes dignes d’un 3 étoiles à tous les repas ! Pour égayer votre assiette, il suffit parfois :

  • D’une herbe ciselée telles que la ciboulette ou l’aneth,
  • De quelques feuilles de menthe ou de basilic disposées avec goût sur le plat,
  • D’épices hautes en couleurs sur le bord de l’assiette,
  • D’une sauce déposée en filet plutôt qu’en « flaque »

Laissez libre court à votre créativité et votre imagination, les possibilités sont nombreuses.

Astuce n°3 : mettez les aliments tentateurs hors de vue

« Loin des yeux, loin du cœur » dit l’adage… vous pouvez l’adapter à votre alimentation à tout moment.

En effet, le meilleur moyen de résister à la tentation c’est d’éviter de l’avoir sous les yeux. Même si vous avez une réuni toute votre volonté pour mincir, comment résister à cette tablette de chocolat qui vous fait de l’œil dans le placard ou à cette glace au caramel qui vous tend les bras dans le congélateur ?

Évitez-vous ces moments difficiles en limitant au maximum les aliments sur lesquels vous pouvez avoir envie de craquer. Si vous ne pouvez pas vous passer de vos gourmandises préférées, il reste quelques options pour limiter la tentation :

  • Achetez ces produits en petite quantité. De cette manière, vous serez obligé de faire l’effort d’aller en racheter avant de céder.
  • Rangez-les dans un coin peu accessible de votre placard ou votre frigo. Si les aliments qui vous tentent sont sous vos yeux à chaque fois que vous vous préparez à manger, vous multipliez les risques de craquer. Disposez les tablettes de chocolat sous les paquets de pâtes ou les conserves de légumes. Rangez les glaces derrière le poisson pané et la crème dessert derrière les œufs, le lait ou les fruits…

Plus vous compliquerez l’accès aux aliments tentateurs, moins vos yeux pourront tomber dessus. De cette manière, vous limiterez les occasions de sentir des envies irrésistibles de grignotage pointer le bout de leur nez.

Astuce n°4 : gardez vos yeux sur votre assiette

assiette avec un quartier d'orange

Il s’agit là d’un point capital ! Garder ses yeux sur son assiette c’est conserver toute son attention pour son repas.

De nombreuses études tendent à prouver que lorsque vous mangez tout en faisant autre chose, vous avez tendance à augmenter les quantités ingurgitées. Pourquoi ? Et bien parce que vous poussez votre cerveau à se concentrer sur autre chose que sur votre alimentation. Vous brouillez les pistes et votre cerveau peut avoir du mal à tout décoder.

Un exemple simple : vous mangez devant la télévision. Vous êtes en train de vous nourrir mais vos yeux ne perçoivent pas ou peu les aliments que vous avalez. Vos yeux sont censés aider à envoyer à votre le cerveau le message de satiété. Or dans ce cas, ils sont déjà trop occupés à décodés les images du journal télévisé. Au lieu de vous aider, votre vue vous dessert et vous mangez peut-être des quantités trop importantes pour votre appétit.

Il est très important de faire de vos moments de repas des instants de pause privilégiés lors desquels vous prenez un temps pour vous et votre alimentation.

Pendant le repas, tous vos sens doivent être en éveil et votre vue doit vous servir pour accompagner au mieux ce repas. Pensez-y !