Une femme qui stress

Comment reconnaître le stress post-traumatique ?

Le stress post-traumatique peut avoir de nombreuses conséquences néfastes sur la santé physique et mentale d’une personne. Il peut entraîner des troubles du sommeil, de l’anxiété, de la dépression, des problèmes de santé mentale et physique, et même des comportements suicidaires. C’est la raison pour laquelle il est important de prendre en compte ces conséquences et de chercher de l’aide si vous en ressentez le besoin. 

Quels sont les symptômes du stress post-traumatique ?

Le stress post-traumatique est un trouble mental qui peut apparaître après un événement traumatique.  Il peut avoir de graves conséquences sur la santé mentale, ainsi que sur la vie sociale et professionnelle. Les causes de ce trouble traumatique peuvent être nombreuses, notamment les accidents, les agressions, les catastrophes naturelles, les guerres ou les violences sexuelles. 

Le stress post-traumatique est caractérisé par une détresse intense, un sentiment d’isolement et une perte de sens de la réalité et peut même entraîner la mort. Ses symptômes peuvent être : physique, émotionnels, comportementaux et cognitifs. 

Les personnes atteintes de celui-ci peuvent ressentir un sentiment d’insécurité, d’anxiété et de peur intense et souffrir de symptômes tels que des :

  • flashbacks
  • cauchemars
  • difficultés à dormir, à se concentrer ou à prendre des décisions
  • une hypervigilance

Les personnes atteintes de ce trouble peuvent aussi ressentir un sentiment d’isolement, de détachement et de désorientation. Le stress post-traumatique peut également entraîner une diminution de la qualité de vie et, dans certains cas, des pensées suicidaires.

Outre les conséquences mentales, les personnes atteintes par le stress post-traumatique peuvent souffrir d’hypertension, de palpitations cardiaques, de maux de tête ou de douleurs abdominales. De plus, elles sont plus susceptibles de souffrir d’autres troubles mentaux, notamment la dépression, l’anxiété ou les troubles de l’alimentation.

Voir : Quelles sont les démarches de prévention des troubles musculosquelettiques ?

Existe-t-il un traitement au stress post-traumatique ?

Certaines personnes souffrant de stress post-traumatique parviennent à se débarrasser de leurs symptômes au fil du temps. Cependant, la majorité des victimes de ce trouble a besoin d’un accompagnement pour pouvoir s’en sortir. Dans ce cas, ils peuvent trouver de l’aide auprès des antidépresseurs ou des anxiolytiques. Le but de ces derniers est d’apaiser les conséquences immédiates du stress post-traumatique.

Les psychiatres et les psychologues s’appuient généralement sur des questionnaires ciblés afin d’identifier la sévérité du trouble chez leur patient. Pour l’apaiser et l’aider à se reconstruire, ils dirigent le/la victime vers une prise en charge thérapeutique comme l’hypnose, l’EMDR, la thérapie de groupe, la psychanalyse…

Certaines situations peuvent faire l’objet d’une prescription médicamenteuse, notamment pour soulager un état anxieux et dépressif ou une insomnie secondaire. Par ailleurs, il est fortement recommandé de se faire accompagner par un professionnel de santé pour soigner le stress post-traumatique. Dans la majorité des cas, il faut prévoir un accompagnement psychologique dans la durée.

Est-il possible de prévenir le syndrome de stress post-traumatique ?

Des études ont montré que les personnes souffrant du stress post-traumatique ont rapidement retrouvé un cadre de vie sécurisant lorsqu’elles sont bien entourées et peuvent compter sur le soutien et l’écoute de leurs connaissances.

Néanmoins, celles qui vivent seules ou celles dont le vécu est nié ont beaucoup de mal à s’en sortir. Ainsi, il est possible de prévenir ce trouble si le souffrant bénéficie d’un soutien immédiat. Cela permet de limiter les effets du stress post-traumatique et aide la victime à se remettre plus rapidement.