Monter les marches

Pourquoi je suis essoufflé en montant les escaliers ?

Monter des escaliers est une habitude qui peut sembler anodine pour certaines personnes. Malheureusement pour d’autres, cela provoque une sensation désagréable que nous connaissons tous. Il s’agit de l’essoufflement. Vous pourrez découvrir ici si cette réaction du corps est normale dans ce cas et ce qu’il faut faire pour l’éviter.

Essoufflé(e) lorsque je monte un escalier : est-ce normal ?

L’essoufflement est une sensation bien connue, qui survient généralement à la suite d’un effort intense. Il se traduit par une gêne ou une difficulté respiratoire. Si vous êtes souvent essoufflé, par exemple à chaque fois que vous montez des escaliers, cela peut avoir plusieurs significations.

Tout d’abord, il faut savoir que même si l’essoufflement est l’un des symptômes du coronavirus, ce n’est pas forcément une raison pour céder à la panique. Un simple effort physique ou des problèmes respiratoires comme l’asthme peuvent provoquer cette sensation, sans qu’il n’y ait forcément une cause sous-jacente.

Ensuite, il faut noter qu’en réalité, l’essoufflement n’est pas une mauvaise chose, car c’est une réaction de l’organisme qui permet d’augmenter le rythme respiratoire et l’apport d’oxygène par la même occasion. Ainsi, après l’effort, cette réaction permet de stabiliser la quantité d’oxygène dans le corps et également le rythme cardiaque. Par conséquent, si vous n’utilisez qu’occasionnellement les escaliers, ressentir un essoufflement après cet effort est une réaction normale.

Par contre, si vous avez pour habitude de monter et de descendre plusieurs étages chaque jour, l’essoufflement peut disparaître au fil du temps, car votre organisme se sera habitué à cet effort. Dans ce cas, si des difficultés respiratoires surviennent soudainement, cela peut être le signe d’un problème plus grave.

radiologie poumons

De même, l’essoufflement devient problématique lorsqu’il survient sans raison apparente, en l’absence d’effort ou suite à un effort minime. Il peut même s’accompagner de plusieurs autres symptômes tels que :

  • les douleurs au niveau de la poitrine
  • les difficultés respiratoires en position allongée
  • un bruit semblable à un sifflement lors de la respiration
  • une forte fièvre ainsi qu’une toux
  • une aggravation soudaine des symptômes ou de la fréquence des crises d’essoufflement
  • les lèvres et le bout des doigts qui changent de couleur et deviennent bleus
  • un gonflement des pieds ou des chevilles.

Si c’est le cas, alors vous devez aussitôt prendre rendez-vous avec un professionnel.

Quelles sont les principales causes de l’essoufflement ?

L’essoufflement peut avoir plusieurs causes différentes. Lorsqu’il n’est pas directement lié à un effort physique intense, il peut être le signe de diverses pathologies. Celles-ci peuvent être respiratoires, cardiaques, psychologiques ou métaboliques. Ainsi, parmi les différentes causes les plus fréquentes de l’essoufflement, on peut citer :

  • le tabagisme
  • l’obésité
  • diverses pathologies respiratoires telles que l’asthme, la fibrose pulmonaire idiopathique, la tuberculose, la fibrose kystique, les pneumopathies, la pneumonie, etc.
  • l’anémie
  • le cancer du poumon
  • un séjour prolongé en haute altitude mal supporté
  • des pathologies cardiaques telles que l’hypertension artérielle pulmonaire, l’insuffisance cardiaque, l’hypotension, la sténose aortique et bien d’autres encore
  • une intoxication au monoxyde de carbone
  • une embolie pulmonaire
  • quelques maladies plutôt rares telles que la myasthénie, le syndrome de Guillain-Barré.

Il est même possible que des troubles psychologiques tels que l’anxiété ou l’angoisse, provoquent des crises d’essoufflement. Dans un cas comme dans l’autre, il existe des remèdes spécifiques pour soigner le patient.

En plus de toutes ces affections qui peuvent provoquer un essoufflement, cette réaction peut avoir plusieurs autres causes. Elle peut en effet être liée à votre mode de vie. Ainsi, vous devez savoir que de mauvaises habitudes alimentaires ou la sédentarité peuvent aussi causer des crises d’essoufflement. Heureusement, ce n’est pas une fatalité, car il existe des solutions simples qui peuvent vous aider à lutter contre ce problème.

3 habitudes pour lutter durablement contre le souffle coupé

Pour lutter contre le souffle coupé, et ceci de manière durable, vous n’avez pas forcément besoin d’un traitement médical. Il vous suffit d’adopter quelques habitudes simples au quotidien, qui auront également pour effet d’améliorer votre état de santé général.

Arrêter de fumer

Cigarette

On ne le dira jamais assez : fumer nuit gravement à la santé de l’homme. Malheureusement, c’est une pratique ancrée dans les habitudes de certaines personnes et il reste que la cigarette est une drogue à accoutumance. Si c’est le cas pour vous et que vous avez souvent le souffle coupé, sachez que cette mauvaise habitude se trouve à la base de votre problème.

En effet, le tabac est connu pour attaquer l’appareil respiratoire et l’affaiblir progressivement. Il réduit l’apport d’oxygène dans l’organisme, et c’est ce qui provoque les crises d’essoufflement, même en l’absence d’effort. C’est le signe que vos voies respiratoires sont obstruées, et cela ne pourrait que s’aggraver avec le temps. Vous devez donc arrêter le plus tôt possible la cigarette pour retrouver votre santé et un souffle correct. 

Faire du sport régulièrement

Le souffle coupé survient parfois de manière anormale, suite à des efforts minimes comme le fait de soulever un objet ou de monter quelques marches d’un escalier. Pour y remédier, vous pouvez compter sur le sport. En réalité, cette réaction traduit parfois un manque d’endurance de votre corps, généralement causé par la sédentarité ou le manque d’exercices physiques. Alors pensez à faire du sport au moins quelques minutes par jour, afin d’améliorer votre endurance.

Perdre du poids

Les personnes en surpoids sont beaucoup plus concernées par le problème de souffle coupé. En effet, leur métabolisme provoque une augmentation de leurs besoins en oxygène, et c’est ce qui provoque régulièrement les crises d’essoufflement. Par conséquent, si vous êtes en surpoids, le fait de suivre un régime ou faire du sport pour atteindre votre poids de forme peut vous aider à éliminer vos problèmes de souffle coupé.