femme qui inspire profondément

Inspiration profonde bloquée : et si c’était le diaphragme ?

Les problèmes respiratoires sont très souvent dus au diaphragme. En effet, lorsque ce muscle est bloqué, la respiration, et plus précisément l’inspiration profonde sont douloureuses. Quelles sont les différentes causes de ce problème ? Quelles sont les solutions possibles ? Vous pourrez le découvrir dans la suite.

Pourquoi je n’arrive pas à prendre de grande inspiration ?

Le diaphragme est le principal muscle concerné lors du processus de la respiration. C’est lui qui monte et descend lorsque nous respirons, permettant ainsi de faire entrer l’air dans les poumons. Malheureusement, il peut arriver que ce muscle se bloque, du moins partiellement. En réalité, si le diaphragme devait se bloquer, il nous serait impossible de respirer, et la mort s’en suivrait automatiquement.

femme qui s'étire

Dire que le diaphragme est bloqué est donc un abus de langage. Il connaît plutôt une perte d’amplitude par moment, pour différentes raisons. Cela rend difficile l’entrée de l’air dans les poumons, d’où les douleurs provoquées par l’inspiration. Ainsi, on parle d’inspiration profonde bloquée lorsque le diaphragme a du mal à se soulever. Cela se manifeste par :

  • Des douleurs thoraciques
  • Une sensation d’oppression au niveau de la poitrine
  • L’incapacité à prendre de grandes inspirations
  • Des douleurs au niveau de l’abdomen
  • L’essoufflement
  • Une gêne respiratoire
  • Des difficultés à reprendre son souffle même en l’absence d’activité physique, etc.

Par ailleurs, il est important de savoir que les difficultés à inspirer peuvent être dues à plusieurs causes. En effet, si le diaphragme se bloque au point de causer des troubles respiratoires, les différentes causes possibles sont :

  • Les troubles digestifs. Dans ce cas, les douleurs respiratoires s’accompagnent de nausée et de vomissement.
  • Une cause traumatique : il peut s’agir d’un coup reçu dans le ventre, d’une chute violente sur les fesses ;
  • Une cause psychologique : un stress intense peut aussi provoquer une sensation de diaphragme bloquée ;
  • Le relâchement de la sangle abdominale : cela se produit généralement chez les femmes après un accouchement.

Comment inspirer profondément ?

Pour traiter le problème de blocage du diaphragme, vous avez la possibilité d’opter pour plusieurs techniques. Il faudra faire un choix en fonction de la cause réelle de votre problème. De cette manière, vous aurez plus de chance d’obtenir des résultats.

Exercice d’étirement

Avant de choisir un exercice pour soulager le blocage du diaphragme, il est conseillé de consulter un cardiologue. Vous devez écarter l’hypothèse d’un problème cardiaque avant de prendre la moindre initiative. Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez commencer avec des exercices de respiration à faire au quotidien.

Le premier exercice que nous vous proposons, c’est l’étirement. Mettez-vous debout, avec les pieds légèrement écartés. Relâchez vos épaules, et laissez vos bras le long du corps, avec les coudes posés contre les côtes. Ensuite, en levant les bras au-dessus de la tête, inspirez profondément par le nez. Pour finir, expirez par la bouche en redescendant rapidement vos bras.

Méditation

femme qui médite

La méditation est un exercice également très efficace pour mieux respirer. Alors choisissez une bonne posture, qui vous permettra de vous détendre totalement. Faites le vide dans votre esprit pour vous concentrer uniquement sur votre respiration. Ressentez chaque mouvement de va et vient du diaphragme, et vous pourrez mieux respirer.

Respiration abdominale

En réalité, il existe plusieurs types de respiration. La respiration thoracique est celle que nous adoptons généralement en situation de stress. Elle consiste à respirer par le haut des poumons, ce qui n’est pas favorable à l’inspiration profonde. Il faut donc opter plutôt pour la respiration diaphragmatique ou abdominale. Elle consiste à respirer par le bas des poumons, en gonflant le ventre. De cette manière, vous permettez au diaphragme de se détendre et de retrouver toute l’amplitude de ses mouvements. Pour cet exercice, inspirez en gonflant le ventre pendant 5 secondes, avant de souffler pendant 5 autres secondes. Répétez l’opération environ 20 fois de suite.