peau acnéique d'une femme

Alimentation anti-acné : les habitudes à adopter pour une peau en pleine santé 

L’acné touche 1 Français sur 10, majoritairement des adolescents. Cette maladie dermatologique courante est généralement bénigne mais peut s’avérer un véritable fléau, notamment pour les 2 millions d’adultes touchés par ces boutons disgracieux, souvent vécus comme une honte.

Crèmes cicatrisantes, masques et gommages ne suffisent pas toujours pour se débarrasser définitivement de l’acné. Alors peut-on combattre l’acné par l’assiette ? Existe-t-il des aliments « anti-acné » que l’on peut manger sans risque ? Et quels sont les aliments à éviter ? Toutes les réponses dans cet article !

Peaux acnéiques : le sucre est votre ennemi

donuts de toutes les couleurs

On le sait : l’excès de sucre est mauvais pour la santé. Mais saviez-vous que le sucre est également mauvais pour votre peau ? Son indice glycémique très élevé déclenche la production massive d’insuline au niveau du pancréas, augmentant dans le même temps la production d’hormones IGF-1.

Cette hormone, qui tire son nom de l’anglais insulin-like growth factor-1 (en français facteur de croissance ressemblant à l’insuline), peut dérégler les glandes sébacées. Or, ce sont elles qui régulent la production de sébum. Si votre alimentation est trop riche en sucre, les glandes sébacées ont des difficultés à réguler cette production : les pores de la peau sont obstrués, et les boutons d’acné apparaissent.

On évitera donc autant que possible les produits sucrés et ultraraffinés tels que les gâteaux industriels, les sodas, mais aussi les pains blancs, les frites ou encore le pain de mie. Idem pour certains riz ou encore pour les pâtes cuites à l’excès : ces aliments ont tous un indice glycémique élevé et risquent donc d’accélérer l’apparition de boutons disgracieux, mais aussi de ralentir la cicatrisation.

Le lait est-il bon ou mauvais pour la peau ?

verre de lait avec des cookies

Le lait est-il logé à la même enseigne que le sucre ? On note en effet que les produits laitiers contiennent eux aussi des hormones IGF-1, hormones qui peuvent en cause dérégler les glandes sébacées. Dans cette optique, le lait écrémé serait particulièrement néfaste pour la peau. Alors, faut-il pour autant arrêter de consommer les produits à base de lait ? Les études récemment menées ne sont pas aussi catégoriques : les chercheurs suggèrent plutôt de ne pas trop abuser des produits laitiers, mais pas de les éliminer de nos habitudes alimentaires.

Il serait en effet impensable de bannir ces aliments de notre alimentation, car ils concourent à la croissance et à la solidité de nos os. On évitera tout de même les produits laitiers qui contiennent beaucoup de sucre : les yaourts industriels, notamment ceux à destination des enfants ou jeunes adolescents, sont particulièrement riches en sucres raffinés.

Pour en finir avec l’acné : que faut-il manger ?

Si vous souffrez d’acné et que les traitements classiques (pommades, crèmes, compléments alimentaires…) n’ont pas eu d’effets, alors un rééquilibrage alimentaire peut assurément vous aider. Voici quelques aliments à adopter pour limiter au maximum l’apparition des boutons rouges et points noirs :

  • Les omégas-3 sont vos amis : ces acides gras présents dans l’huile de colza ou l’huile de noix permettent de conserver une bonne hydratation de votre peau, et d’accélérer la cicatrisation. Vous pouvez aussi les trouver dans les poissons gras comme le saumon ou le hareng, ainsi que dans les légumes verts à feuilles comme la mâche.
  • Un autre allié de poids : les fruits. Les fruits frais comme les pommes, les cerises ou les bananes, sont riches en vitamines, molécules qui protègent la peau. Les fruits secs riches en zinc sont également tout indiqués pour ralentir l’oxydation et garantir la souplesse de votre peau : amandes, noix, noisettes ou noix de pécan font donc également partie de la liste de vos alliés contre l’acné.
  • Le thé vert, enfin, est reconnu comme un antioxydant naturel grâce son fort taux d’EGCG. Cette catéchine, qui pourrait également concourir à la perte de poids, a un effet bloquant face au processus de formations des boutons acnéiques. Boire du thé régulièrement (en remplacement ponctuel du café, par exemple) est donc une excellente idée pour votre peau.

Changer sa façon de manger… et de cuisiner

assiette équilibrée

Modifier son alimentation pour lutter contre l’acné participe aussi d’un phénomène plus global : celui de vouloir manger mieux, de manger plus responsable et en connaissant réellement la teneur de ce qu’on ingère. Dans ce contexte, on vous conseillera bien sûr de cuisiner par vous-même plutôt que de consommer des plats préparés. Cuisiner a un intérêt culinaire, sanitaire, mais aussi économique : si cela prend plus de temps, cela vous permettra tout de même, à court terme comme à long terme, de réduire votre budget alimentaire.

Un dernier mot sur la composition de vos assiettes. L’assiette idéale contient 4 portions : une portion de protéines (poisson gras, lentilles, pois chiches), une portion de légumes crus, une autre de légumes cuits, et enfin une portion de fruits. C’est tout simplement le portrait-robot de l’assiette anti-acné par excellence ! Si ce type de repas n’est pas toujours possible, vous pouvez tout de même tenter de respecter ces proportions plusieurs fois dans la semaine : cela vous aidera non seulement à combattre l’acné, mais aussi à être globalement en meilleure santé.